Loader
VINYL HAUL ✳️ 2e Trimestre 2022 (2ème Partie) | Monsieur Vinyl
vinyle, microsillon, 33 tours, collection, collectionneur, vinyl, musique, platine, audio, disque, disques, label, indépendant, nouveauté, actualité, youtube, vidéaste, audiovisuel
9004
post-template-default,single,single-post,postid-9004,single-format-standard,wp-embed-responsive,bridge-core-2.6.4,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode_grid_1300,vss_responsive_adv,vss_width_768,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-24.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.5.0,vc_responsive

VINYL HAUL ✳️ mes achats du 2ème Trimestre 2022 (2ème Partie)

Seconde partie de mon ‘Vinyl Haul’ de la rentrée 2022. Au programme, des artistes français, des bandes originales de film, quelques vinyles d’occasion qui sont arrivés entre Avril et Juin dans ma collection… et surtout beaucoup de découvertes musicales à faire !

Coup de Cœur ! ❤️

Terrenoire

« Les Forces Contraires (La Mort et la Lumière) »
2022 / Universal / FRANCE / 0602438991198

 

Wow, quelle claque ! En France, il existe des talents. Et en voici un. Ou plutôt deux talents, car Terrenoire (un nom emprunté à la commune de Saint-Étienne) est un duo composé par Raphaël et Théo Herrerias, frères à la ville. L’un d’entre eux travaillait dans l’équipe française de production de l’émission X Factor ; il était chargé de faire répéter les candidats (dont une certaine Louane…).

Et puis, en 2020, un premier album studio apparaît, diffusé sur leur propre label (Black Paradiso), dont la pochette est signée par le peintre Leny Guetta. Une pépite qui se voit rééditée en cette année 2022 en double vinyle avec 7 titres supplémentaires, et pas des moindres ; parmi eux, « Misère ! », « L’Alcool Et la Fumée », « Se Revoir » ou encore le nouveau single « L’Infini ».

Pour moi, ce fut un coup de cœur immédiat ; une production hyper réussie, des paroles structurées, poétiques et parfois non nuancées, un flow entre rythmes empruntés au Trap et l’Électro/Pop, et une richesse artistique de tous les instants. Cette réédition augmentée confirme que des créateurs inspirés continuent d’exister dans l’hexagone. « Les Forces Contraires (La Mort et la Lumière) » est vraiment une petite bombe complète et très expressive dans le paysage musical français. Que ça fait du bien !

-M- (MATTHIEU CHEDID)

« Rêvalité » (FNAC Édition Spéciale)
2022 / Wagram / FRANCE / 3416636

 

Je l’attendais ce retour… oh oui, je l’attendais. Très fortement déçu par « Îl » en 2012, puis par « Lettre Infinie » en 2019, je m’étais résigné à penser que la folie de -M- s’était évanouie sur le chemin. Et voilà que Chedid me réveille et m’emmène sur sa rêvalité ! Après toutes ces déceptions récentes, c’était l’album que j’attendais, suffisamment exotique, branché, magique et atypique pour me plaire. Et me voilà revenu aux douces années de « Qui De Nous Deux ? » ou encore de l’excellent « Je Dis Aime » apparu juste avant le nouveau millénaire. « Rêvalité » est un petit bijou de Pop à la française, et on peut en être fiers. Parmi les morceaux phares de ce septième album studio, je retiens « Dans Le Living », « Dans Ma Radio » ou encore « Mégalo ». Finalement, notre Mathieu Chedid – continuant d’honorer dans sa musique Hendrix et Prince – est toujours aussi créatif et persuasif. Et cette petite pointe de virtualité dans la réalité, ça fait quand même du bien aux z’ouilles.

Cœur de Pirate

« Impossible à Aimer »
2022 / Bravo Musique / CANADA / BRAVO-004-LP

 

Si vous étiez restés coincé à la période « Comme des Enfants », je vous invite à vous réaligner à la carrière de Cœur de Pirate à l’aide de son nouvel album « Impossible à Aimer ». Il faut dire que la belle canadienne, très productive, est davantage sollicitée sur ses terres d’origine ; au final, le public français connaît Cœur de Pirate sans vraiment la connaître. Ce sixième album vous comblera si vous aimez son style et sa voix, mais vous êtes prévenus que celui-ci est très Pop. On est donc bien loin de simples sessions acoustiques ; mention spéciale au morceau « On s’Aimera Toujours », « Une Complainte Dans Le Vent » ou encore « Tu Ne Seras Jamais Là » enregistré aux côtés de la pianiste Alexandra Stréliski. Un bel opus.

Various

« George Lang, Les Nocturnes : Classic Rock »
2022 / Universal / FRANCE / ???

 

George Lang : un grand homme de radio que je respecte énormément, mais aussi (et surtout) un passionné – qui partage les mêmes racines lorraines que moi. Celui à qui l’on prête la légende de l’homme aux ‘millions de vinyles’ s’avère être en toutes circonstances un magicien ayant toujours une chanson dans sa poche. Il faut quand même se dire que, en 2023, cela fera 50 ans qu’il anime l’émission ‘Les Nocturnes’ sur RTL (démarrée le 22 mai 1973) ; autant vous dire que Monsieur Lang connaît la musique. Et pour mieux la partager, de nombreuses compilations ont été éditées au fil de ces dernières années ; seul support manquant à l’appel pour les écouter : notre cher vinyle. En cette année 2022, Universal s’est rattrapé en publiant la nouvelle compilation de George Lang (dédiée au Classic Rock) sur deux galettes noires. Bien sûr, la tracklist est plus conséquente sur CD, mais l’effort est là. Quoi qu’il en soit, c’est l’album idéal pour vos voyages et, surtout, pour réviser vos classiques. On the road again…

Pulp

« This Is Hardcore »
1998 / Island / ANGLETERRE / ILPSD 8066

 

Chez Pulp, beaucoup oublient la parenthèse « This Is Hardcore », un album qui aura la lourde tâche de se placer juste derrière « Different Class » qui avait permis à la troupe de Jarvis Cocker de se faire plus largement connaître, notamment à l’aide du morceau « Disco 2000 » largement diffusé sur les ondes deux ans avant l’arrivée du nouveau millénaire. Et puis il y a cette pochette, ainsi que toutes ces photographies intérieures captées dans un hôtel Hilton londonien par le photographe allemand Horst Diekgerdes. Un album habillé de volupté et de luxure qui renferme quelques pépites Slow Pop Rock, comme « Dishes » ou encore l’excellente « A Little Soul » rappelant vaguement la fin des sixties chez les Velvet Underground. Il y a aussi « I’m A Man » ou encore la très Cure « Glory Days ». En somme, l’album Pop qu’il vous faut impérativement dans votre collection !

Nirvana

« Bleach » (Réédition de 1992)
1989 / Geffen / BRÉSIL / 170.8067

 

Dois-je encore vous présenter « Bleach » ? Je pense que la plupart d’entre vous connaissent cet album de 1989 qui s’avère être le plus spontané et instinctif du groupe. Si le grand public retient « About A Girl », n’oublions pas non plus de citer « Floyd The Barber », « Negative Creep » ou encore « Mr. Moustache ». L’album sera enregistré en un peu plus d’une journée (si on comptabilise les 4 sessions qui seront nécessaires), et sera facturé 606 dollars au groupe alors naissant. Ironie du sort, « Bleach » ne se vendra qu’à 5000 exemplaires à son lancement, ce qui refroidit quelque peu le label Sub-Pop. C’est aussi l’album qui accompagnera les folles frasques de Cobain. Une période bancale, colérique, déstructurée, bien loin de ressembler au futur complexe qui attend la désormais légende. Après 1989, « Bleach » fut maintes et maintes fois réédité en vinyle. La réédition la plus notable est celle de 1992, publiée à 500 exemplaires en Australie, agrémentée d’une pochette verte et d’une galette de la même couleur, accompagné de son fourreau en tissu imprimé. La même année, deux éditions en vinyles noirs sont également apparues au Brésil : l’une avec du texte bleu sur la pochette, et l’autre avec du texte vert (cette dernière que je vous présente dans ma vidéo).

Eric Clapton

« Nothing But The Blues »
2022 / Reprise / EUROPE / 093624906469

 

Le 8 et 9 Novembre 1994, Eric Clapton s’éclatait sur sur la scène du Fillmore de San Francisco, alors en pleine promotion pour son album studio « From The Cradle ». Et puis Clapton, c’est synonyme de Blues. Alors il était impensable de ne pas lui consacrer un documentaire et surtout mettre en avant son amour pour ce genre musical majeur. Alors Martin Scorsese écrit et produit le tout, aux côtés de Scooter Weintraub. « Nothing But The Blues » sera finalement diffusé en 1995 aux États-Unis sur le réseau PBS. Et puis, le temps file ; 27 ans plus tard, voilà que débarque enfin le format audio de ce documentaire, avec notamment une édition double vinyles noirs. À l’intérieur, 18 morceaux live lumineux captés lors de ces deux soirées à Fillmore, où toute l’énergie et la passion claptonnienne se font ressentir. Il faut dire que c’est une période prolifique pour le guitar hero qui était à quatre ans de la publication de « Pilgrim », un album atypique et poignant dans lequel il interprète notamment « Circus » dédié à son fils décédé.

James Horner

« Braveheart »
2017 / Decca / EUROPE / 4832129

 

Les prémices de « Titanic » se trouveraient-ils dans la B.O. de « Braveheart » ? Définitivement, James Horner reste l’un de mes compositeur de film favoris. Et en 2017, pour la première fois, Universal grave cette sublime soundtrack sur vinyle, soit 22 ans après sa sortie en CD et K7. Un événement pour les plus aficionados de ce film de Mel Gibson qui remportera pas moins de 5 Oscars. Ici, l’Orchestre Symphonique de Londres fait des merveilles. Finalement, il ne manque plus maintenant qu’une édition vinyle de « More Music From Braveheart », initialement édité en 1997, qui inclut d’autres morceaux entrecoupés par des dialogues du film.

Various

« Last Night In Soho »
2021 / Mondo / USA / MOND-235

 

« Last Night In Soho » fut mon coup de cœur cinématographique de l’année 2021. Déjà parce que ce film, réalisé par le génial Edgar Wright, est juste une petite merveille, mais aussi parce que musicalement, tout y est ! C’est le label américain Mondo (désormais racheté par Funko) qui s’est chargé d’en éditer le contenu. Et quitte à publier la B.O. d’un film, autant la diviser en deux ! Ayant déjà intégré à ma collection le ‘score’ composé par Steven Price (que je vous avais présenté dans le Vinyl Haul du 1er Semestre 2022), j’ai complété le tout avec la ‘various’ qui n’intègre que du bon sur deux vinyles couleur : The Kinks, Dusty Springfield, The John Barry Orchestra, ou encore The Who. En prime, la version uptempo et a capella de la chanson « Downtown » interprétée par l’actrice Anya Taylor-Joy. Bref, courez écouter cette B.O. et dépêchez-vous de regarder ce film !

Various

« You’ve Got Mail »
2022 / Real Gone Music / USA / RGM-1336

 

C’est l’une des rencontres cinématographiques les plus judicieuses dans le monde du cinéma romantique : Tom Hanks et Meg Ryan dans le film « Vous Avez Un Message » projeté sur les écrans en 1999. Côté B.O., c’est ce que j’appelle communément une ‘tracklist de qualité’, et celle-ci manquait cruellement dans les bacs ‘soundtracks’ ; à raison, puisqu’elle n’avait jamais été publiée en vinyle… Oubli désormais réparé qui vous permet, sur votre platine, de savourer les chansons entendues dans cet excellent film ; de Harry Nilsson à Stevie Wonder, en passant par The Cranberries, Carole King ou encore Roy Orbison, l’édition en vinyle jaune devrait répondre à toutes vos attentes musicales. À noter qu’il existe également une version ‘score’, assurée par le génial compositeur britannique George Fenton… mais celle-ci n’a jamais été publiée en support physique.