Loader
Nouveau best of de Renaud en vinyle : putain de flop ! | Monsieur Vinyl
6429
post-template-default,single,single-post,postid-6429,single-format-standard,bridge-core-2.6.4,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode_grid_1300,vss_responsive_adv,vss_width_768,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-24.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.5.0,vc_responsive

Nouveau best of de Renaud en vinyle : putain de flop !

LE 28 MAI 2021 – Ça aurait pu être une réussite… mais ce n’est pas le cas. Le nouveau best of de Renaud, à paraître en Mai 2021, est un flop total quant à sa tracklist en vinyle lorsqu’on la compare à l’édition en CD…

Face à un artiste comme Renaud, les best of sont nombreux. Je me souviens notamment de l’excellent « L’Absolutely Meilleur Of Renaud » publié en 2000 chez Virgin (qui, malheureusement, n’a jamais bénéficié d’une sortie en vinyle) ou encore tout récemment de ce best of plutôt discutable baptisé « Double Best Of » paru dans la série ‘Back To Black’ chez Polydor/Universal.

En cette année 2021, voilà que l’on nous ressert un énième best of de l’artiste, avec un artwork ingénieux, sympathique et coloré.

Côté édition CD, rien à redire. La tracklist est de qualité – même si le morceau « Viens Chez Moi J’Habite Chez Une Copine » manque à l’appel – et s’étend sur pas moins de trois CD. Le tout est livré avec un petit puzzle pour seulement une trentaine d’euros.

Par contre, côté vinyle, c’est plutôt décevant… L’idée ? Reprendre la tracklist publiée en 1995 en CD chez Virgin en se séparant de morceaux phares comme « Fatigué », « Me Jette Pas » ou « Triviale Poursuite » afin de réactualiser le tout pour mieux correspondre à la discographie actuelle de Renaud. Le comble ? Nommer le best of (presque) de la même manière : « Putain de Best Of ! 1985-2019 » ! Bref, pas d’effort de ce côté là, et c’est bien dommage… Car si le coffret 3 CD réussit à être intéressant, l’édition vinyle – quant à elle – est une mauvaise surprise… et aurait largement mérité d’être à la hauteur.

Ainsi, sur l’édition double vinyle, il faut dire au revoir à tous les morceaux enregistrés avant 1985 par Renaud (« Hexagone », « Laisse Béton », « Marche à l’Ombre » ou « Dans Mon H.L.M. ») et se contenter de 20 morceaux pas suffisamment représentatifs de la carrière de l’artiste contre 60 morceaux pour l’édition CD ! Au passage, on perd plusieurs morceaux importants de l’édition CD comme « Mon Bistrot Préféré », « Rouge Sang », « La Médaille »,… (et j’en passe).

L’édition vinyle sera proposée en double galettes noires et double galettes rouges, avec des pochettes de couleur différentes pour chacune d’entre elle. En dehors de cela, l’édition noire se retrouvera injectée dans un coffret regroupant l’édition 3 CD + son puzzle ainsi que des dominos et un poster.

Un putain de best of qui s’avère un putain de flop en vinyle… Ironiquement, ce sont les fans de Renaud qui vont aimer !

En tous les cas, c’est décidé : cette nouvelle édition en vinyle de Mister Renard ne rentrera pas dans ma collection.