Interview maPlatine.com : un spécialiste haute-fidélité
2586
post-template-default,single,single-post,postid-2586,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode_grid_1300,vss_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Interview maPlatine.com : un spécialiste haute-fidélité

À l’heure où le vinyle est recherché pour ses attributs sonores indéniables et légendaires et où bon nombre de standards du Rock, de la Pop et même du Classique sont réédités en vinyle dans les bacs des disquaires, il est bon de rappeler que – pour faire tourner ce super-support rond – il est indispensable de se doter d’une bonne platine. Ça tombe plutôt bien puisque, sur la route, j’ai croisé Jérôme, un des deux membres fondateurs du site maPlatine.com, un site qui, comme son nom l’indique, s’est positionné en France comme une source de savoir et un spécialiste absolu sur le sujet, jusqu’à proposer aujourd’hui un vaste catalogue en ligne. maPlatine.com, c’est l’endroit idéal pour rechercher sa première platine, voire viser plus haut pour les plus experts avec des modèles audiophiles ; il y en a pour tout le monde et à tous les prix. Jérôme nous éclaire un peu sur le marché actuel de la platine vinyle et nous présente dans les grandes lignes ce très beau projet né en 2012 en Bretagne. Interview.

 

Partie 1 – maPlatine.com

Monsieur Vinyl : Comment et pourquoi est né maPlatine.com ? Dans quelle optique ?

Jérôme : maPlatine.com, c’est tout d’abord la rencontre entre deux passionnés de musique et de Hi-Fi, Franck, mon associé, et moi-même. Et c’est également la rencontre entre nos compétences. Franck a toujours baigné dans l’univers de la Haute-Fidélité en travaillant en magasin de nombreuses années. Il a une connaissance parfaite des produits ! Quant à moi, j’ai eu plusieurs expériences dans le domaine des nouvelles technologies, du digital ou encore des jeux vidéo.

Et puis, en 2010, on a pu constater qu’il y avait un retour du vinyle, et donc des platines vinyles. Mais sans vraiment d’offre structurée sur Internet, comme celle qu’on pouvait retrouver en magasin. On a donc eu l’idée de monter ensemble notre site web pour pallier au manque d’offre sur Internet, tout en apportant des conseils et des services de qualité. C’est vraiment un point essentiel pour nous.

MV : Combien de références trouve-t-on aujourd’hui sur votre site ? Êtes-vous spécialisés uniquement dans la platine vinyle ?

Jérôme : Difficile de compter et de donner un chiffre exact ! Mais il doit y avoir aujourd’hui plus de 2000 références proposées sur notre site. Au tout début de maPlatine.com, nous avions fait le choix de nous spécialiser uniquement dans l’analogique, comprenant donc bien évidemment la platine vinyle, mais également tout ceux qu’on trouve autour : préamplificateurs phono, cellules phono, accessoires d’entretien ou de réglage, etc. Et puis notre réflexion a évolué au fil des années. Nous avons eu l’envie d’accompagner encore plus loin nos clients dans la construction de leur système Hi-Fi. Il y a un peu plus d’un an, on a donc développé une offre « Haute-Fidélité » dans laquelle nos clients peuvent retrouver des amplificateurs, différentes sources audio comme des lecteurs CD, des lecteurs réseaux, des convertisseurs analogique/numérique, etc. De quoi mettre en place un système bien complet !

MV : Vous avez un auditorium privé aux portes de Rennes. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur celui-ci ?

Jérôme : Effectivement, notre auditorium nous permet d’accueillir tous ceux qui souhaiteraient tester et écouter un produit – que nous avons sur notre site internet bien évidemment, et en stock. Nous avions un endroit disponible dans nos locaux et il nous semblait important de proposer ce service, donc on s’est lancé. Par contre, il faut au préalable contacter nos techniciens pour prendre un rendez-vous car notre activité principale reste le site internet. Dans cet auditorium, on propose surtout d’écouter des produits haut de gamme. Pour vous donner quelques exemples, on retrouve des platines vinyles Pro-Ject, des enceintes de la marque française Focal ou encore des amplificateurs Naim Audio. Pour ne citer qu’eux !

À côté de ce service destiné aux clients, on profite également d’avoir notre propre salle d’écoute pour tout simplement tester et écouter les produits que nous souhaitons référencer sur le site ! Après avoir écouté le produit en question, Franck peut ensuite rédiger son contenu et mettre en ligne sur le site.

MV : Vous avez aussi une chaîne YouTube, qui comptabilise pas moins de 500 abonnés. Pouvez-vous un peu nous présenter votre activité sur cette plate-forme ?

Jérôme : Notre chaîne YouTube est en fait dans la lignée de notre stratégie : apporter du conseil à nos clients. Sauf qu’on s’est rendu compte qu’on est toujours un peu limité à l’écrit, notamment pour expliquer certains points techniques… Du coup, les vidéos nous permettent d’aller encore plus loin dans nos explications ! En termes de contenus, on retrouve trois grandes catégories de vidéo. La première reprend justement tout ce qui est lié à la technique, comme par exemple le réglage d’une platine vinyle et le montage d’une cellule phono, qui ne sont pas des choses évidentes pour les néophytes. Nos vidéos nous permettent également de présenter des produits, de montrer comment ils fonctionnent, les accessoires fournis, etc. À travers notre chaîne YouTube et nos vidéos, on aime aussi partager des moments spécifiques avec nos clients comme lorsque l’on visite des usines de fabricants, des salons ou encore revenir sur les événements que nous organisons.

MV : Vous qui misez tout sur le support physique, quel est votre point de vue sur la dématérialisation de la musique ? Bonne ou mauvaise chose ?

Jérôme : Notre cœur de métier est, et restera, la platine vinyle et le vinyle. C’est ce pour quoi nous avons créé maPlatine.com. Pour autant, on retrouve quand même sur notre site des produits permettant la lecture de musique dématérialisée. Selon moi, ces formats peuvent tout à fait être complémentaires. Le dématérialisé a une certaine facilité d’accès, il permet par exemple de découvrir un album pour finalement s’offrir la version vinyle par la suite. Puis, dans certains moments, lors d’une soirée entre amis par exemple, il faut bien avouer que c’est plus simple de changer une musique depuis sa tablette que de devoir changer de disque ou même de face. Même si, soyons bien d’accord, rien n’est comparable pour nous au son d’un vinyle 🙂

MV : Des projets à venir pour maPlatine.com ?

Jérôme : Oui, pour la simple et bonne raison que nous sommes perpétuellement en train de faire évoluer notre offre ; que ce soit à travers de nouveaux produits, de nouveaux services – comme récemment avec l’arrivée d’un nouveau mode de livraison plus rapide et plus sécurisée – ou encore de nouvelles fonctionnalités sur le site. Nous sommes constamment à la recherche de nouveaux liens à créer avec des acteurs du monde du vinyle, comme c’est le cas par exemple avec vous, ou encore avec des labels et groupes de musique comme ce fut le cas dernièrement avec le groupe français VARSOVIE. On essaye d’aller là où on n’allait pas il y a encore quelques années, d’innover, de faire de nouvelles rencontres 🙂

 

Partie 2 – le marché

MV : Aujourd’hui, la jeunesse recherche des platines, mais souhaitent aussi se les procurer à bon prix. Leur conseillez-vous plutôt d’acheter une platine seconde main ? Ou bien avez-vous pour eux la référence idéale ?

Jérôme : À vrai dire, c’est une question qui nous est souvent demandée. Ce qui est sûr, c’est qu’avec les platines vinyles modernes et les avancées technologiques d’aujourd’hui – usinage comme matériaux utilisés – on trouve des platines vinyles à moins de 300€ qui vont bien plus loin en termes de restitution qu’un produit « vintage » ! Avec un budget situé entre 250 et 350€, on trouve plusieurs platines vinyles de qualité comme par exemple la gamme de platines vinyles Essential III de chez Pro-Ject ou encore la platine vinyle AT LP120 USB HC de la marque Audio Technica. Et le risque que l’on peut vite rencontrer avec les platines vinyles de seconde main, c’est l’entretien et l’éventuelle révision à faire de celle-ci. En fonction de l’état de la platine vinyle et des réparations ou changements à effectuer pour la remettre en bon état, son coût final peut vite grimper !

MV : Comment se porte le marché de la haute fidélité en France ? Il y a-t-il un engouement beaucoup plus fort qu’il y a dix ans ?

Jérôme : On peut dire que le marché de la Haute-Fidélité se porte bien aujourd’hui en France. Si on parle plutôt de la platine vinyle, il y a clairement beaucoup plus de dynamisme qu’il y a 10 ans, car elle n’avait pas encore fait son grand retour ! On le voit bien au fait que les marques proposent régulièrement des nouveaux modèles et renouvellent leurs gammes. Et cela va même au-delà de la platine vinyle, puisque cela s’observe également avec d’autres produits Hi-Fi, comme les enceintes. Je pense aussi que le dématérialisé est une vraie opportunité pour le marché de la Haute-Fidélité. On voit de plus en plus de produits de qualité dans ce domaine. Si on prend quelques chiffres, 50% des Français écoutent de la musique une fois par jour, et 80% une fois par semaine. En ce qui concerne le vinyle, ses ventes ont doublé en 3 ans. Cela montre bien l’engouement qu’il y a actuellement pour la musique en général 🙂

MV : On sait que Technics fabrique à nouveau son modèle légendaire SL1200. Est-ce une nouvelle page qui se tourne au Japon pour le monde de la platine ? D’ailleurs, comment se porte ce marché au Japon si on le compare au marché européen ou américain ?

Jérôme : Cela fait justement suite à ce que nous venons de dire, le retour de la Technics SL1200 est la directe conséquence du « renouveau » du vinyle ! Ce regain s’observe en Europe, mais cela est tout aussi vrai au Japon ou en Amérique du Nord. Cette nouvelle fabrication de la part de Technics n’est donc pas totalement une surprise… On retrouve donc la même dynamique au Japon et aux Etats-Unis qu’en Europe. D’autant plus que le Japon a toujours fait partie des grandes nations en Haute-Fidélité, et même dans le très haut de gamme. Les Japonais sont des amoureux de technologies et de Hi-Fi, c’est un marché qui a toujours été très dynamique !

MV : Que pensez-vous du marché low-cost (les platines Crosley par exemple), totalement opposées aux platines audiophiles ? Avec ce type de platine, est-ce que l’on peut véritablement s’y retrouver en terme de rapport qualité/prix ?

Jérôme : Effectivement, on a vu arriver des platines vinyles très entrée de gamme qui, en toute transparence, n’atteignent pas nos critères qualitatifs. C’est d’ailleurs pour ça qu’elles ne sont pas référencées sur notre site. Mais ne nous leurrons pas… Même si le prix est attractif, on ne peut pas dire que la qualité soit au rendez-vous. Ce type de platines vinyles peut même dégrader l’écoute et, malheureusement, détourner l’auditeur de ce format à cause de son expérience ratée.

MV : Que pensez-vous du modèle de platine Yamaha MusicCast Vinyl 500 ? Est-ce une bonne affaire ? Connaissez-vous d’autres modèles équivalents financièrement plus accessibles ?

Jérôme : Etant donné que nous ne proposons pas ce modèle sur notre site, on ne peut pas vraiment se prononcer. Pour plus ou moins les mêmes fonctionnalités – et pour même moins cher – on pourrait par exemple citer un modèle de la marque autrichienne Pro-Ject, la platine vinyle Essential III Bluetooth. Comme pour la Yamaha, celle-ci possède un préampli phono intégré avec une connexion Bluetooth. Et sa finition laquée lui donne également un bel aspect, tout en sobriété.

 

Partie 3 – Et vous ?

MV : Avez-vous des vinyles à la maison ? Êtes-vous, vous-même, collectionneurs ?

Jérôme : Tout à fait ! Je dois avoir environ 1000 vinyles, mais je ne peux pas dire que j’ai l’âme d’un collectionneur. Contrairement à Franck qui va par exemple chercher différentes versions pour un même album vinyle. Il doit avoir actuellement plus de 5000 vinyles dans sa collection !

MV : Depuis vos débuts dans le monde de la hi-fi, quelle est la (ou les) platine(s) qui vous a personnellement le plus marqués ?

Jérôme : La platine qui m’a le plus marqué, c’est certainement celle que j’ai chez moi. J’ai eu la chance de me faire offrir il y a quelques années une superbe platine vinyle, la Signature 12 de Pro-Ject, du très haut de gamme. Quand j’écoute de la musique, je recherche avant tout à avoir de l’émotion. Et cette platine m’en donne à chaque fois ! Sur le marché, on trouve des modèles encore bien plus chers donc je trouve vraiment que, « pour son prix », la Signature 12 est vraiment ce qu’on peut trouver de mieux.

Dans une toute autre gamme, Pro-Ject propose un autre modèle qui m’a également marqué : la platine vinyle Debut Carbon 2M Red Spéciale Edition qui me bluffe complètement pour de l’entrée de gamme ! Elle est vraiment de très bonne qualité, idéale pour commencer. Pour booster encore plus ses capacités, nous avons choisi de proposer cette platine vinyle avec une autre cellule, la 2M Blue de chez Ortofon. Là, on atteint vraiment un produit au rapport qualité/prix imbattable !

MV : Quels sont les albums et artistes que vous appréciez le plus ? Une préférence pour le Rock ? L’Électro ?

Jérôme : C’est toujours compliqué de faire une hiérarchie dans ce qu’on aime. En tout cas, personnellement, j’ai beaucoup de mal ! Et pour ne rien arranger, j’ai des goûts musicaux très éclectiques : du métal au classique, en passant par le Hip-Hop, l’Electro ou encore le Rock Indé’. Mais si je devais citer 3 albums vinyles « coup de cœur » dans ma collection, je commencerais certainement par l’album « The Number Of The Beast » du groupe Iron Maiden. En total opposé à ce registre, j’adore également écouter la Symphonie n°9 de Beethoven, dirigée par Herbert Von Karajan. Le troisième vinyle que je garderais aussi, c’est « Street Horrrsing » de Fuck Buttons. Une sélection aux styles très variés comme vous le pouvez le voir, mais que j’adore !

=========================

Retrouvez maPlatine.com sur la toile…

Le site : www.maplatine.com
Facebook : www.facebook.com/maplatine
Twitter : www.twitter.com/maplatinecom
YouTube : www.youtube.com/user/maplatine