Loader
Jennifer Lopez, des vinyles pour les millennials
Le nouvel album de Jennifer Lopez arrive dans les bacs en ce début d'année 2024 ! Et avec lui, pas moins de 9 éditions vinyles différentes !
jennifer lopez
11246
post-template-default,single,single-post,postid-11246,single-format-standard,bridge-core-2.6.4,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode_grid_1300,vss_responsive_adv,vss_width_768,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-24.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.5.0,vc_responsive

Jennifer Lopez, des vinyles pour les millennials

Le nouvel album de Jennifer Lopez arrive dans les bacs en ce début d’année 2024 ! Et avec lui, pas moins de 9 éditions vinyles différentes !

En ce début d’année 2024, l’annonce du retour de Jennifer Lopez, alias J.Lo, est sans conteste un événement inattendu dans le monde du R&B américain. Il faut dire que nous n’avions plus entendu de nouvel album studio de la miss depuis 2014, année durant laquelle elle publiait « A.K.A » (qui s’est très mal vendu, autant au pays de l’Oncle Sam que sur le sol français).

Back to basics ! Lopez opte pour un retour nostalgique, mais aussi stratégique. L’idée : revenir au son de ses débuts, histoire de compléter ses trois premiers albums qui, à eux-seuls, demeurent les trois meilleures ventes de sa discographie avec 9 millions de ventes cumulées aux États-Unis. De ce fait, rien de tel que de nommer son nouvel album en réponse à celui qu’elle avait publié 22 ans plus tôt : après « This Is Me… Then », voici « This Is Me… Now ». Et le premier single, « Can’t Get Enough », est clairement un retour aux sources pour la belle ; un morceau funky, mixé et masterisé façon ‘millenial’, qui va clairement raviver des souvenirs à une génération qui avait 20 ans au début des années 2000.

L’édition rouge de chez ‘Target’

L’édition ‘Cream’ de chez ‘Walmart’

L’édition ‘indie-store’

L’édition ‘Emerald D2C’ 

L’édition de chez ‘Amazon’

Côté vinyles, tenez-vous prêts ! Car si vous vous êtes mis en tête d’attraper toutes les éditions prévues, vous pourriez possiblement vous ruiner ! En tout, ce sont pas moins de 9 éditions différentes qui ont été annoncées ! Une dinguerie ! D’autant plus que la plupart d’entre elles sont destinées à une distribution exclusivement américaine et confrontera inévitablement les fans européens aux coriaces taxes d’importation.

Votre serviteur va tout de même vous énumérer la liste des vinyles de « This Is Me… Now » car, mine de rien, difficile de se repérer dans cette jungle.

Commençons d’abord par les éditions avec des artworks alternatifs. La plus belle d’entre elles, parée d’une aura romantique, est la ‘Target Exclusive’ en vinyle rouge transparent (‘Ruby Red’). Du côté de chez Walmart, on a opté pour le vinyle de couleur crème, alors que l’édition ‘indie store’ est un vinyle ‘split’ noir/vert. Enfin, du côté du store officiel de J.Lo, on trouve l’édition ‘D2C’ (Direct-2-Consumer) en vinyle vert transparent dite ‘Emerald’, alors que – en parallèle – Amazon propose une édition ‘splatter’ s’inspirant fortement des couleurs de l’intérieur d’un kiwi.

Du côté des éditions respectant l’artwork d’origine, on trouve celle de Spotify en vinyle blanc transparent limité à 1500 exemplaires, mais aussi l’édition verte claire transparente de chez ‘Urban Outfitters’, ou encore l’édition ‘Cloud Galaxy’ de chez ‘Barnes & Noble’ constitué d’un vinyle ‘galaxy’ de couleur crème. Pour terminer, il existe aussi une édition standard en vinyle vert opaque (‘Evergreen’) destinée à une distribution ‘retail’.

À souligner que cet album est accompagné d’un film musical, « This Is Me Now… The Film », à visionner sur Amazon Prime à partir du 16 Février, date à laquelle l’album sera simultanément disponible dans les bacs.

L’édition ‘Spotify’ (1500 ex)

L’édition ‘Urban Outfitters’

L’édition ‘Cloud Galaxy’ chez ‘Barnes & Noble’

L’édition ‘retail’, dite ‘Evergreen’